La musicothérapie dans le cadre des soins palliatifs

La musicothérapie consiste en l’utilisation de la musique à des fins thérapeutiques. Un musicothérapeute apprend à utiliser la musique de diverses façons : comme un moyen d’exprimer la pensée et les sentiments, comme un miroir des états d’âme et surtout, comme un moyen de créer des liens entre les gens. En soins palliatifs, tous ces aspects de la musique et de la création musicale convergent pour frapper l’imaginaire et immortaliser l’instant. Entrez dans l’esprit d’une musicothérapeute pour des impressions dans le temps.

Par où cela peut-il commencer? Par un diagnostic, une inspiration, un voyage qui n’est pas encore commencé. Par le client : faisons connaissance, aidez-moi à vous connaître au son des battements et des chants qui meublent l’espace qui nous sépare. Le thérapeute, la musique et la personne s’unissent et cela rend plus fort, tout comme la maladie. Une relation fondée sur l’expression créative des besoins, des sentiments et du voyage : la même que les progressions de la guitare, les paroles, les mélodies et les sons forts ou doux. À mesure que vos besoins changent, mon rôle change, et tout comme la digue qui prévient les débordements, je soutiens le flot de vos émotions. Et ça continue.

Le premier son de la guitare remplit l’air. Pendant que je cherche en moi l’espace nécessaire pour rendre ce moment, je regarde la mère qui pleure auprès de son enfant. Les sons qui flottent dans l’air reflètent la lourdeur de la pièce; mes doigts pincent doucement les cordes, traduisant ce que je ressens et vois. La chanson évolue au fur et à mesure que le sédatif régularise le souffle de l’enfant; un père soupire profondément. La chanson est le reflet de ce que cet enfant et sa famille étaient, et sont encore, mais empreinte de tristesse. Cet enfant aimait cette chanson et elle est chantée pour les réconforter, lui et ses parents, avec dignité. Grâce à cette chanson, Papa et Maman pourront tenir le coup, pleurer et se remémorer leur enfant. Et ça continue.

Les derniers jours, après de nombreux jours avant celui-ci, de séances remplies de sentiments, de coups de cœur, de rires et de témoignages. La mort est proche, ceux qui sont dans la pièce le savent. C’est la dernière séance, le dernier témoignage et la dernière expérience en musique ensemble. Ces derniers moments sont pleins d’états d’âme différents, pas seulement de tristesse. Rires et complicité sont au rendez-vous pour vivre l’instant présent tout en jouant de petits instruments. Un dernier effort pour jouer jusqu’à la fin, un bras levé pour terminer la chanson avec une finale, pour elle et pour sa famille. L’expérience est gravée dans la mémoire. Et ça continue.

Une chanson pour ses enfants. Une chanson pour son mari. Une chanson pour elle. Que va-t-elle laisser derrière elle? Que peut-elle faire pour elle-même? Dis-moi, pour que je puisse remplir les paroles de ton cœur et les mettre en musique. À quoi ressemblera le produit fini? Une expression de sentiments, de pensées et d’affirmations. Et ça continue.

Un battement de cœur, c’est le son d’une vie. Lorsqu’il est mis en mots et en musique, il devient un héritage. Que savez-vous de votre enfant? De quoi voulez-vous vous souvenir dans les paroles d’une chanson? Permettez-moi de vous poser les questions faciles et difficiles, le processus parallèle. Comment puis-je créer cette merveilleuse représentation de votre enfant? J’y mets tout mon cœur et y travaille jusqu’à ce que j’aie le sentiment d’avoir réussi. À travers un rythme et une mélodie, la chanson devient l’impression d’un enfant. Et ça continue.

Un cercle familial dans la pièce. Une chanson familière connue depuis nombre d’années. Des yeux qui s’entrouvrent en signe de reconnaissance, tandis qu’une main ridée se lève. Est-ce un léger sourire sur son visage, alors que le son de ma voix s’amplifie et parvient jusqu’à elle, réveillant soudain un doux souvenir d’enfance? Pendant un bref instant, les membres de sa famille revoient la femme qu’ils ont connue. C’est l’instant le plus précieux. La musique véhicule beaucoup de choses : l’amour, la présence, la complicité et le lâcher-prise.

Et c’est ainsi.

Les musicothérapeutes sont agréés par l’Association canadienne des musicothérapeutes et sont souvent des psychothérapeutes agréés. Antonietta (Toni) Desideri, MMT, MTA, RP, est musicothérapeute depuis 14 ans, directrice de Creative Minds Music Therapy et travaille actuellement dans un hôpital pédiatrique. 

 

Dernier articles

Nous contacter

Vous avez des questions, des commentaires ou des inquiétudes ? N’hésitez pas à nous en faire part !